Schweighouse : objets suspects dans une tranchée sur un site archéologique

 
Branle-bas de combat hier en début d'après-midi sur le site archéologique du futur tracé de la ligne TGV Rhin-Rhône à la sortie d'Aspach-le-Bas sur le ban de la commune de Schweighouse. Dans une tranchée de fouille, une équipe d'archéologue est tombée sur trois objets suspects dont l'un était le corps d'un obus, puis à quelques mètre de là, un liquide inconnu s'écoulait sous forme de mousse et une odeur non identifiée.
Les archéologues vigilants et sensibilisés par le fait qu'ils travaillent sur une ancienne ligne de front 14-18 sur laquelle ils sont susceptibles de trouver des munitions anciennes et surtout du gaz de combat utilisé durant cette période, ont appliqué la procédure en pareil cas. Ils ont craint que cette substance puisse provenir d'un engin de guerre.
 
 
objets-suspects-dans-une-tranchée-sur-un-site-archéologique
Bombe à St-Martin-de-Varreville
 
Un engin explosif de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé sur le rivage de Saint-Martin-de-Varreville dans le Nord Cotentin. Le déminage est prévu pour le 16 novembre.
La préfecture maritime de Cherbourg a annoncé jeudi 28 octobre qu'une bombe américaine de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé sur la plage de Saint-Martin-de-Varreville, près de Sainte-Mère-Eglise.
Les plongeurs démineurs de Cherbourg l'a feront exploser le 16 novembre. L'engin explosif de 250 livres sera pertardé au large et à 11 mètres de profondeur.
 
Déminage : les 15 000 évacués de Woippy et Rennes ont regagné leur domicile

les-15000-evacues-de-woippy-et-rennes-ont-regagné-leur-domicileDeux opérations de déminage ont eu lieu dimanche, l'une  à Rennes (Ille-et-Vilaine), l'autre sur un terrain à cheval sur  les communes de Metz et de Woippy (Moselle). Plusieurs milliers de personnes avaient été évacuées. Les opérations se sont déroulées sans difficulté. Mais une surprise attendait les Lorrains : alors qu'il devait s'agir d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale, les démineurs n'ont trouvé qu'un bloc de béton armé.
A Rennes, une bombe britannique de 250 kilos, datant de la Seconde Guerre mondiale, a été désamorcée sans difficulté dans la matinée. L'engin explosif, découvert il y a un mois lors de travaux, aurait été largué d'une altitude de 3 000 mètres en 1943 ou 1944.