Bombe à St-Martin-de-Varreville
 
Un engin explosif de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé sur le rivage de Saint-Martin-de-Varreville dans le Nord Cotentin. Le déminage est prévu pour le 16 novembre.
La préfecture maritime de Cherbourg a annoncé jeudi 28 octobre qu'une bombe américaine de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé sur la plage de Saint-Martin-de-Varreville, près de Sainte-Mère-Eglise.
Les plongeurs démineurs de Cherbourg l'a feront exploser le 16 novembre. L'engin explosif de 250 livres sera pertardé au large et à 11 mètres de profondeur.
 
Déminage : les 15 000 évacués de Woippy et Rennes ont regagné leur domicile

les-15000-evacues-de-woippy-et-rennes-ont-regagné-leur-domicileDeux opérations de déminage ont eu lieu dimanche, l'une  à Rennes (Ille-et-Vilaine), l'autre sur un terrain à cheval sur  les communes de Metz et de Woippy (Moselle). Plusieurs milliers de personnes avaient été évacuées. Les opérations se sont déroulées sans difficulté. Mais une surprise attendait les Lorrains : alors qu'il devait s'agir d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale, les démineurs n'ont trouvé qu'un bloc de béton armé.
A Rennes, une bombe britannique de 250 kilos, datant de la Seconde Guerre mondiale, a été désamorcée sans difficulté dans la matinée. L'engin explosif, découvert il y a un mois lors de travaux, aurait été largué d'une altitude de 3 000 mètres en 1943 ou 1944.